Exploitation des applications

 

Qualité de fonctionnement des applications

Les applications ont, vis-à-vis de leurs utilisateurs, un SLA (Service Level Agreement) implicite ou explicite:

  • éventail des transactions traitées et charge induite (pour chaque type de transaction: délai en millisecondes et pourcentage de l'UCT (CPU) utilisé pendant ce délai),
  • charge moyenne et maximale (nombre d'utilisateurs différents, délai moyen entre les transactions d'un même utilisateur, fréquence moyenne de chaque type de transaction),
  • temps de réponse moyen et extrème de l'application (millisecondes),
  • fiabilité (% de bon fonctionnement dans les heures où le système doit être accessible),
  • délai de reprise en cas de panne (moyenne et maximum) (minutes)

Ces éléments permettent d'objectiver la fiabilité et la performance d'un système, parts non négligeables de la mesure de la qualité d'un système informatique.

Si on y intègre une analyse des journaux d'exécution ("logs"), on peut détecter certaines erreurs dans les données ou dans le fonctionnement pour autant que des vérifications de la qualité des données et des résultats aient été prévues dans l'application.

Si on intègre dans l'application des possibilités de rétroactions par les utilisateurs, on peut mesurer leur satisfaction et détecter d'autres erreurs de fonctionnement.

On voit qu'il est intéressant d'expliciter les termes d'un SLA (niveau de service convenu) dès l'analyse d'une application: ceci déterminera les investissements à consentir en développement de fonctions de rétroaction et de journalisation ainsi qu'en matériel et en services de support.

Surveillance du fonctionnement

Si une application est exploitée par Internet, un service extérieur est utile pour vérifier régulièrement si cette application est accessible et opérationnelle. Ce service avertit par courriel ou par SMS les personnes responsables du bon fonctionnement de l'application.

Bello est un bon exemple d'un tel service.

Statistiques de fonctionnement

Des indices de performance de base (KPI: Key Performance Indicators) sont essentiels pour que les décideurs puissent suivre le succès d'une application. Des outils gratuits comme AWStats répondent à une bonne partie des besoins. Il faut toutefois établir dès l'analyse la liste des indices requis pour intégrer les mesures supplémentaires dont les décideurs peuvent avoir besoin.

Par exemple:

  • Nombre de visiteurs différents
  • Pages d'entrée dans l'application
  • Pages de sorties dans l'application
  • Nombres de pages vues
  • Nombres de transactions par type
  • etc.

AWStats donne aussi des informations précieuses sur les pages manquantes et autres erreurs de fonctionnement. Il indique aussi les visites effectuées par les différents moteurs de recherche.

Indexation par les moteurs de recherche

Si on désire des visites "spontanées" (i.e. non sollicitées par une autre action de promotion), il est essentiel que l'application soit bien indexée par les moteurs de recherche. Pour ce faire, il faut, entre autres:

  • associer à chaque page des meta-données (sujets traités, description, etc.) parfaitement cohérentes avec le contenu de la page. Ce site est un exemple de ce qui est possible à ce niveau, même avec un site statique;
  • assurer un chemin court entre chaque page et la page d'entrée du site (les moteurs de recherche n'indexent un site que pour une profondeur limitée);
  • éviter les URL complexes (autant que possible mimer une hiérarchie de fichiers);
  • assurer que les informations personnelles soient transférées par des "cookies" et non pas par des paramètres de la page (qui changeraient alors pour chaque utilisateur);
  • gérer les dates de mise-à-jour des informations pour pouvoir avertir les moteurs de recherche des changements effectués;
  • générer un "sitemap" qui permet de diriger le moteur de recherche dans son exploration du site;
  • surveiller le passage des moteurs de recherche dans les "logs" pour détecter les pages manquantes et autres erreurs qui nuisent à l'indexation.

Documentation et Formation

Dès l'analyse, on aura déterminé les cas d'utilisation ("Use Cases") et les personnes impliquées aux différents niveaux d'utilisation de l'application (collecte des données, mises-à-jour, supervision, exploitation, etc.).

Les documents d'analyse deviendront des documentations de référence et devront être tenus à jour en fonction de l'évolution dans les fonctions du système et dans la manière de l'utiliser (procéduriers d'exploitation).

Ces documentations, ainsi que les données "exemples" collectées au cours de la mise en oeuvre, servent à établir des formations adaptées à chaque type d'utilisateur.

Support et Maintenance

La journalisation et les copies de sécurité demandent qu'on vérifie, archive et nettoie périodiquement un certain nombre de fichiers. Ces opérations doivent être documentées.

L'évolution des différents logiciels intégrés, des systèmes d'exploitation et du matériel doit être faîte avec prudence: les interfaces entre logiciel sont souvent sensibles au changement et tout doit être testée de manière séparée avant de changer la version de l'un ou l'autre composant.

Hébergement

En collaboration avec la société Perceval, DESTIN peut s'occuper de l'hébergement et de la surveillance des applications créées pour vous.

Remonter au début

Outils d'exploitation: