VISITE GUIDÉE

Le menu de gauche apparaît partout dans la Clé.

Les procédés diffèrent selon les Genres: genres littéraires. En cliquant sur comédie, vous trouvez des informations historiques et bibliographiques, des extraits et les ingrédients, c'est-à-dire les procédés utilisés par la comédie. On peut cliquer sur cette liste à deux endroits. Sur le nom du procédé, on en obtient la définition; sur l'extrait pointé du doigt, on obtient une illustration.

Mais supposons que quelque chose vous intrigue. Électrifficacité! annonce une Cie qui distribue du courant. Comment nommer ce type de jeu de mot? La Clé est faite pour vous guider, à travers des choix, jusqu'à des noms de procédés, des définitions (sous forme de questions), des illustrations.

Avons-nous déjà Électrifficacité dans nos illustrations? Après avoir cliqué sur Exemples puis sur Incipits, on parcourt les listes et on tombe sur quelque chose d'un peu semblable: Éléphant tastique. Alors, il suffit de cliquer sur cet exemple pour avoir accès à un procédé: le logatome. Sa définition dit que tastique est un découpage artificiel. En regardant alentour, on découvre le mot-valise, dont la définition cette fois convient exactement à électrifficacité.

On peut aussi parcourir les listes des circonstances d'utilisation et passer en revue ce qui se fait dans des domaines bien spécifiques comme la narration, le théâtre, la génétique textuelle, la préparation d'un manuscrit, les conversations, la pub, les techniques audio, le cadrage, les lettres mêlées à du dessin... En cliquant sur circonstances, sous réception puis sous large public, on a par exemple publicité, qui réunit le boniment, le logo... et la petite annonce.

Dans l' index se trouvent les définitions, triées sur les termes les plus caractéristiques, et les mots courants qui peuvent y conduire. Bien entendu, cliquer sur ce mot conduit immédiatement au procédé, avec sa dénomination et son illustration. Slogan se trouve à quatre emplacements selon le point de vue auquel on entend se placer pour l'utiliser. On le voit entrer aussi dans la définition du cri de ralliement. En ce qui concerne le jeu de mot sur "électricité" et "efficacité", l'index offre des ressources si l'on part de termes définitoires, même généraux. Pour mettre ensemble ces deux mots... (on fouille sur mot), il a fallu les découper, n'en conserver que certaines parties (on fouille sur découpage et partie). Évidemment, mot remplit plusieurs pages de l'index. Il serait trop long de lire tout cela mais la première occurrence renvoie au tableau des FORMES LEXICALES, dans lequel on est invité à choisir une opération. (Voir ci-dessous.) Que l'on fouille au contraire sur partie ou sur découpage, dans l'index, on est renvoyé à répartition. On clique et choisit cette fois un opérande (Voir plus bas). Et sur amalgame? On trouve le croisement lexical, qui n'est pas loin du but. Évidemment, fouiller sur mot-valise directement serait plus rapide, mais cela suppose que l'on ait déjà la réponse.

Électricité et efficacité ont subi des opérations. Lesquelles? On peut considérer le RAPPROCHEMENT FORCÉ. Autre approche: comme ils ont été mis en morceaux, leur QUANTITÉ a été affectée dans son ENSEMBLE. Sous opérations, vous choisissez donc la ligne QUANTITÉ et la colonne ENSEMBLE, ce qui donne la répartition. Après avoir cliqué là, sur répartition, vous n'avez plus qu'à mentionner un objet d'opération, donc FORME LEXICALE. Quand "on ne considère qu'une partie du mot lexical", on va à la Case Forme lexicale-Répartition. Dans cette section sont réunis tous les procédés qui portent sur des parties de mot. Et là, parmi d'autres, vous attendait la question définitoire suivante: "Deux mots qui ont des parties communes ont-ils été amalgamés?" MOT-VALISE (ou mot porte-manteau, ou collage verbal). --- Si on se laisse tenter par RAPPROCHEMENT FORCÉ, le tour est joué! Comment cela? On clique sur la case correspondante (FORME LEXICALE-RAPPROCHEMENT FORCÉ). Le premier procédé de la section est mot-valise (ou emboîtement lexical).

Communiquer, c'est choisir... pas seulement ses mots. Leur place, ce qu'il faut dire, l'intonation, la situation... tous les aspects du texte ont une importance. Ces aspects se prêtent aux opérations, d'où leur nom d'opérande. Ils sont au nombre de 25, répartis en cinq groupes. On clique sur opérandes et on choisit. Ainsi, dans le cas d'Électrifficacité, puisqu'on opère sur des mots du point de vue lexical, on prend Forme lexicale. Ceci conduit aussitôt au début de la liste des opérations pour les formes lexicales. Il suffit de réunir un opérande et une opération pour avoir une case (une section de chapitre) Infrastructure.

Récapitulons. Le texte résulte d' opérations comme l'ajout, la suppression, les qualités, les quantités, le rapprochement, l'inversion: tout ce qui peut se faire. Il y a donc à choisir parmi diverses opérations possibles (il y en a 38). Ces opérations portent sur quelque chose: une partie ou un aspect du texte, la situation implicite, l'auteur, le contenu explicite, la langue, la graphie, etc. Il y aura donc aussi à choisir parmi les opérandes (au nombre de 25). Un procédé se fait repérer par un double choix: celui de l'opérande et celui de l'opération. Ces deux éléments se recoupent et forment une section (ou "case") dans laquelle se réunissent les procédés de la catégorie. Ainsi, à la section case action-comique, se trouvent récit humoristique, farce, blague, gag. Et à la section case sonorité-tragique, il y a hiatus forcé, cacophonie, casser les oreilles. A la section case auteur-désordre, auteur est l'opérande et désordre est l'opération (au sens rhétorique du terme). On y voit comme procédé écriture automatique.

La Clé est conçue de façon à limiter le nombre des catégories de classement. En utilisant les mêmes opérations pour tous les opérandes et en appliquant à chaque opérande toutes les opérations, on a pu classer plus de 8000 façons d'écrire ou de dire des textes. La maîtrise d'une soixantaine de concepts à combiner deux par deux permet de trier sinon de définir complètement le champ des possibles dans le domaine.

La Présentation donne une description détaillée et explique à quoi sert la clé.

Des fouilles par la méthode structurale, dans des cas très divers, vous attendent à 5 recherches. Méthode apparemment complexe, mais la plus simple, en réalité, puisqu'elle s'attache aux notions élémentaires les plus constantes dans les définitions. Comme en chimie moléculaire, simple ne veut pas dire facile. Les catégories des opérandes et des opérations ont été retenues parce qu'elles entrent dans la composition du plus grand nombre de types de textes. Souplesse de consultation.

On peut s'orienter de diverses manières. La méthode structurale a ses avantages pour le chercheur. L'index et les sections offrent une grande variété de pistes. L'intuition peut se montrer plus rapide, avec de la chance, que le raisonnement.

Il peut arriver que vos investigations n'aboutissent pas ou pas avec assez de précision. Nous aimerions, en ce cas, participer aux recherches. En cliquant sur Nous écrire, vous pourrez recopier votre texte avec la référence et les explications utiles.

Au menu par lequel débutent toutes les pages, on peut à tout moment se réorienter. Pour se remémorer les démarches de fouille possibles, cliquer sur Mode d'emploi.

Add new attachment

In order to upload a new attachment to this page, please use the following box to find the file, then click on “Upload”.
« This page (revision-3) was last changed on 05-nov.-2010 19:05 by 127.0.0.1 [RSS]