Opérandes

Ce tableau est le premier à consulter lors d'une recherche. Le plus simple est de procéder par bifurcation, comme dans les manuels de botanique pour amateur (Quelle est donc cette fleur? Est-elle rouge? Simple ou composée?)

Se demander, en premier lieu, si la figure porte sur une dimension concrète (un segment de texte: oeuvre, segment étendu, moyen ou court); ou sur un aspect plus abstrait: signifié ou signifiant. Si c'est le signifié, on choisit entre ce qui est contenu dans le texte (énoncé, subdivisé en objet, sentiment, idée, action et personnage) ou ce qui est impliqué par l'acte de dire ou d'écrire un tel texte (énonciation, c'est-à-dire situation, type de contact, auteur, destinataire, façonnement esthétique, visée). Si c'est le signifiant, on choisit entre un niveau linguistique (la langue, elle-même subdivisée en lexique, morphologie, syntaxe) et un niveau physique (sonorité, mélodie, geste, graphie, dessin). On parcourt le tableau séquentiellement et on note ses hésitations afin de disposer de possibilités à explorer par la suite.

Le choix d'une opération se fait à l'étape suivante: celles-ci apparaissent pour l'opérande sur lequel on a cliqué. Remarques.

  1. On choisit la dimension oeuvre quand l'opération touche un peu tout, et que le point de vue n'est pas précisé. On choisit énoncé quand le contenu du texte est concerné sous plusieurs aspects à la fois; on prend langue quand il s'agit aussi bien du lexique que de la grammaire.
  2. Le segment court concerne seulement une ou quelques lettres mais aussi la dimension spatiale en général, notamment la page. Le segment moyen est de la dimension d'un mot ou groupe de mots et concerne surtout le rythme du texte. Le segment étendu est une phrase ou un alinéa, un vers ou une strophe.
  3. Il arrive que les paradigmes de l'énonciation se retrouvent aussi dans le cadre de l'énoncé lui-même (au théâtre, par exemple). Ils fonctionnent là comme dans la réalité et donc ils font l'objet des mêmes opérations avec les mêmes noms de procédés. Aucune raison de modifier la clé: le système s'adapte. Ainsi, le personnage qui dit je devient, au 2e «degré», l'équivalent d'un «auteur». L'auteur qui parle de lui devient une sorte de «personnage».

Et si l'on ne trouve point?

On trouve au moins quelques idées... De quoi poursuivre l'analyse. Pour trouver, il suffit parfois de ne pas se laisser décourager. Mais comment poursuivre? D'abord revenir à la page précédente et essayer une autre opération. Si elle ne convient pas davantage, essayer un autre opérande.

Que faire si deux opérandes à la fois sont mis en cause? En ce cas, il vous faut consulter les opérations d'amalgame ou de prépondérance. C'est le seul endroit où est offerte une seconde fois la liste des opérandes pour que vous puissiez en indiquer un second. Ceci débouchera sur quantité de séries de cases que vous n'aviez encore jamais parcourues.

Pour faire une recherche, choisir un des opérandes ci-dessous.

Add new attachment

In order to upload a new attachment to this page, please use the following box to find the file, then click on “Upload”.
« This page (revision-4) was last changed on 18-mars-2008 18:44 by ChristopheDupriez [RSS]