Regroupements par circonstances d'utilisation.

On parcourt ce tableau pour accéder à des procédés, non par l'analyse de leur nature, mais simplement par le fait qu'on les rencontre dans des occasions semblables. On trouve réunis ici les procédés qui ont en commun certains faits, notamment: où, quand, comment surgissent-ils, dans quelles circonstances extérieures. Les utilise-t-on pour produire, transmettre ou recevoir du texte? Sont-ils liés à un type d'activité dans la vie sociale, économique, juridique? INSTITUTION (Procédé lié au fonctionnement d'une --- traditionnelle.)

La vie sociale (formule de politesse, chant, danse, jeux); les relations qu'on peut entretenir avec les organismes publics (que les textes ou les actions émanent des individus ou des autorités); le commerce, les tribunaux, la religion et l'enseignement, tels sont les domaines où des procédés particuliers servent au bon (ou au mauvais) fonctionnement d'institutions traditionnelles.

PRODUCTION

Ce qui touche à la production, ce sont d'abord des façons de traiter les textes anciens. Ensuite, on a le travail sur le manuscrit ou sur l'imprimé, le tirage, la périodicité, les types d'assemblages de textes divers. On tient compte enfin du but poursuivi: donner des renseignements ou effectuer des actions.

TRANSMISSION

Il y a cinq grandes manières de transmettre des textes. Cela se fait par écrit (avec divers supports, des parties et emplacements typiques, de la typographie, une mise en page, on peut corriger et imprimer). Mais cela se fait aussi par des dessins (qui ont un genre, un style, avec leurs techniques, ce qui permet d'exprimer des sensations, de donner un éclairage, de mettre des couleurs, de faire des cadrages). La bande dessinée est un nouvel art qui se réclame à la fois de l'écrit et du visuel, avec une terminologie plus récemment élaborée.

Le troisième type de transmission est sonore. Les procédés s'y répartissent suivant qu'ils concernent le phénomène sonore, les techniques audio, la composition, les intervenants, le genre "audio-textuel". Le quatrième est visuel. Il s'agit de tous les genres de spectacles: le théâtre, le cinéma, la télévision, avec leurs procédés de mise en scène, la composition de l'image en mouvement, des intervenants, divers publics). Un dernier type est le multimédia. Celui-ci est en pleine expansion.

RÉCEPTION

Les procédés qui concernent la façon de recevoir le texte peuvent se regrouper en trois subdivisions suivant qu'ils concernent un destinataire unique, un petit auditoire ou un public illimité.

Avec un seul interlocuteur, on prend contact, on a des interactions harmonieuses ou heurtées, un ton, une chaleur communicative ou de l'agressivité, de l'humour et de la fantaisie. Un auditoire délimité peut devoir prendre des décisions, avoir un comportement de groupe, un langage à lui, on y fait de la rhétorique; et les genres épidictiques, qui soulignent des événements familiaux par exemple, y sont à l'honneur. D'autres genres, plus médiatiques, conviennent au grand public, les journaux ont leurs rubriques, la publicité fourmille en inventions. Enfin, il ne manque pas de moyens pour attaquer une personnalité encombrante.

Circonstance 1 - Procédés liés à une institution traditionnelle
Circonstance 2 - La production de textes
Circonstance 3 - La transmission
Circonstance 4 - La réception de textes

Add new attachment

In order to upload a new attachment to this page, please use the following box to find the file, then click on “Upload”.
« This page (revision-4) was last changed on 18-mars-2008 18:37 by ChristopheDupriez [RSS]